tout ce qui touche au relations corporelles avec les autres, soi-même, le langage du corps, le handicap

206, 2016

Le dos de mon père

By |juin 2nd, 2016|corps, liens familiaux, Textes|0 Comments

2902, 2016

L’homme au banc

By |février 29th, 2016|corps, territoires, Textes|0 Comments

Il est encore là, l’homme assis sur le banc, pile en face, on ne voit que lui, sa face difforme et sa tumeur qui lui mange la figure comme un globule blanc macrophage. Sébastien n’en peut plus de voir les chaises qui font face à la baie vitrée de son restaurant inoccupées, ses clients préfèrent […]

2611, 2015

La pince

By |novembre 26th, 2015|billets coups de coeur, corps, Textes|0 Comments

Le coupé sport flambant neuf, rutilant sous le soleil, stoppe brutalement sa course dans un crissement de pneus. Un coup de klaxon rageur et un :

— Putain d’handicapé ! T’as toute la journée pour traverser ce putain de passage clouté !

François regarde sa montre, il va être en retard. Une bonne demi-heure. Il déteste ça, être en retard. PDG […]

1510, 2015

La nouvelle compagne

By |octobre 15th, 2015|corps, liens familiaux, Textes|0 Comments

La famille Dubois chante à tue tête dans la voiture qui les amène à Andernos les bains pour un week-end famille. Jean-Marc chante faux mais le souffle du vent des vitres ouvertes atténue un peu le supplice.
— Ah les enfants ça fait plaisir de vous avoir !
Les enfants son grands et descendent de moins en […]

2408, 2015

Directissime

By |août 24th, 2015|corps, liens familiaux, Textes|0 Comments

Serge ronfle comme un sonneur, les pleurs de Marie n’arrivent pas à les couvrir, 4 heures du mat, Virginie a mal au ventre, ses cervicales craquent, elle se lève péniblement du lit, la tête lui tourne. La dispute de la veille a laissé des traces. Elle regarde son homme endormi que rien ne semble pouvoir […]

1507, 2015

Respirations

By |juillet 15th, 2015|billets coups de coeur, corps, Textes|2 Comments

J’écris, le souffle long et profond, de ma nuit passée, encore en moi. Dehors, l’obscurité, l’astre diurne ronfle paisiblement et le vent du presque matin toque à la fenêtre.

J’écris de longues phrases encore endormies qu’un point réveille brutalement. Grands bâillements entre les mots, quelques virgules pour respirer.

Poignet vif, petites lettres serrées, compactées… Révolte. Stop ! On […]